Avis Assassin’s Creed 3 PS3 – Jeu terminé

Assassin's Creed 3J’ai terminé le jeu et l’essentiel des missions secondaires  vendredi dernier en un peu plus de 35 heures, il me restait plus qu’à faire une synthèse de tout cela en veillant bien à ne pas spoiler (dévoiler) l’intrigue du jeu. A noter que je ne gagnes rien à faire la promotion ou à descendre ce jeu, je donne un avis subjectif, qui me concerne uniquement. Il y a actuellement sur le site de jeuxvideo.com plus de 700 avis de joueurs attribuant une note moyenne de 18/20.

Assassin’s creed III ravira à coup sur les non initiés de la saga, ceux qui découvrent pour la première fois, en revanche, il pourra déstabiliser, voire décevoir les fans du jeu.

L’environnement :

Une reproduction que l’on s’imagine très fidèle au Boston et au New York de l’époque. Personnellement je n’aime pas cette environnement, mais cela n’est pas dû à un mauvais travail d’UbiSoft, mais au fait que l’architecture Américaine de cette époque n’a aucun style, nous sommes bien loin des splendeurs de Florence, Venise, Rome ou Istanbul. Malgré cela, l’ensemble est bien détaillé et assez immersif.

Les PNJ (Personnage Non Joueur ou Non Jouable) ont fortement été améliorés. Graphiquement peu de changement notable, en revanche l’IA (Intelligence Artificielle) est bien meilleure, et surtout bien plus variée. Les personnages ne contente pas de marcher et parler, ils vous observent,  interagissent entre eux et avec vous. Ils sont également bien plus nombreux à l’écran,  ce qui créer hélas trop souvent des bugs d’affichage. J’ai eu comme tant d’autre joueurs des personnages qui apparaissent et disparaissent, qui sont plongés dans le sol et seuls leurs têtes dépassent,  des chevaux bloqués en pleine crise de frénésie… Encore une fois, je ne jette pas la pierre à UbiSoft car générer autant de personnages à l’écran n’est jamais une chose aisée, mais j’aurais préféré en voir moins, et rencontrer moins de bug.

Autre nouveauté de cet opus est la zone appelée frontière. Si le concept sur papier est intéressant, la réalité est tout autre. J’ai eu plus l’impression de jouer à Red Dead Redemption qu’Assassin’s Creed sur cette partie du jeu. Le rendu est plutôt bon, malgré des textures pas toujours à la hauteur et quelques bugs de collision, mais l’immensité du lieu prend le dessus sur le reste.

Le scénario :

C’est le point fort des Assassin’s Creed avec le gameplay. Le scénario n’est pas trop mal ficelé, même si pour ma part c’est celui sur lequel j’ai le moins accroché. Encore une fois, ceci est plus lié à mon ressenti qu’à un mauvais travail de l’équipe d’UbiSoft . Le fait est que j’ai inimité, voire une aversion pour cette période de l’histoire, et de manière générale pour l’histoire de ce pays.  Ceci étant dit, je trouve que le prologue avec Haytham est trop long, et qu’il faut patienter bien trop longtemps pour rentrer dans le vif du sujet. Une fois le sujet arrivé, la mission s’enchainent très vite les unes derrières les autres, et nous arrivons bien trop vite à la fin du jeu.

Quant aux missions secondaires elle ne sont vraiment pas intéressantes et certaines sont complètement déconnectées du contexte du jeu, elles rallongeront la durée de vie du jeu mais n’apporteront rien de plus.

Petit point positif du jeu, nous incarnerons Desmond à deux reprises dans le jeu durant deux vraies missions, suffisamment rare pour le souligner.

Le gameplay :

Le gameplay sera apprécié par les nouveaux joueurs et sera très déstabilisants pour les habitués. Personnellement, j’ai mis un temps à m’y habituer. A tel point que les premières heures de jeu, avec Haytham était à la limite de me dégoûter du jeu, tellement je me faisais mal mener par les gardes, jusqu’à ce que je comprenne enfin comment les contrer correctement. Je ne suis peut-être pas suffisamment expert pour juger de cela, mais j’ai du mal à comprendre les motivations d’Ubisoft sur la nécessité d’avoir modifié un gameplay qui avait fait ces preuves. Pareil pour la partie parkour, elle a été simplifiée à l’extrême,  une seule touche pour tout faire.  Malgré cela, je ne peux pas dire que le gameplay soit mauvais, il est même plutôt bon, mais très déstabilisant pour les fans des précédents opus.

Le gameplay de la partie bataille navale est en revanche bien réalisé, la prise en main est bonne, les touches définis par défaut sont bien choisies.

La bande son :

Les bruits ambiants sont toujours aussi bons, la bande son quant à elle en dessous de celle d’Assassin’s Creed Revelation qui pour ma part était de loin la meilleure de la saga. Le doublage français est de mon bonne qualité que les versions précédentes, d’une part par les voix comédiens choisis, d’autre part par le jeu d’acteur de certain comédien. Si les voix  des personnages principaux sont plutôt agréables, ainsi que le jeu d’acteur, les seconds couteaux sont quant à eux mit au rencard.

Conclusion

Ce jeu reste malgré un jeu à tester et à posséder dans sa ludothèque,  mais il n’est pas le jeu «époustouflant » annoncé par la presse, il reste en dessous d’Assassin’s Creed II, tant par l’histoire que par l’environnement ou bien encore par sa bande son. Ma note : 15/20

 

Si cet article vous a été utile, n'hésitez pas à le partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *